UN PETIT BRONZE DE JULES CHADEL OFFERT AU MARQ PAR L’AMA

19 Septembre 2016, 18:16pm

Publié par Michel Ganne avec l’aide de Frédéric Manuch, documentaliste au MARQ

L’œuvre de notre compatriote Jules Chadel (1870-1941) a fait l’objet d’une superbe exposition au MARQ (7 novembre 2015 – 7 février 2016) dont le commissaire était Amandine Royer, conservateur du patrimoine et directrice adjointe du musée.

 Dessinateur, graveur, créateur de maquettes de reliures pour les bibliophiles les plus exigeants de son temps, Jules Chadel a excellé dans ces activités, mais on oublie qu’il a commencé comme sculpteur praticien de la pierre. Tout d’abord à Clermont, dans l’atelier d’Henri Gourgouillon et comme élève à l’Ecole des Beaux-Arts de la Ville. Parti à Paris à l’âge de 22 ans, ce fut son gagne-pain qui lui permit de suivre des cours à l’Ecole nationale des arts décoratifs. Il fut remarqué pour ses talents de dessinateur, puis embauché par de grands joailliers parisiens. 

Pendant ses études à l’Ecole des arts décoratifs, il dût participer à un concours organisé par les « Fabricants de bronzes de Paris ». Lauréat, son plâtre mérita d’être coulé par la célèbre fonderie Barbedienne. Il reproduit le buste de Jean-Jacques Rousseau par Houdon (1741-1828), la version conservée au Louvre datée de 1778. Rousseau est représenté en hermès avec un bandeau dans les cheveux. On remarquera l’esprit de synthèse de Chadel qui a retenu l’essentiel de cette sculpture sans s’attarder dans les détails (rides du front, implantation des cheveux) tout en gardant le beau drapé à l’antique. On retrouvera cette qualité dans ses dessins où il communique le mouvement par   quelques traits particulièrement efficaces.

Ce modeste objet acquis par l’AMA, dans une vente à Tours, quelques jours seulement avant le début de l’exposition n’a pu figurer au catalogue ;  néanmoins, il était mis en valeur dès l’entrée du parcours et restera dans les collections du MARQ  comme un rare témoignage d’un aspect méconnu de la carrière artistique du Clermontois « monté » à Paris.


 

Buste en bronze de Jean-Jacques ROUSSEAU par Jules CHADEL d’après Houdon. BARBEDIENNE fondeur.

Buste en bronze de Jean-Jacques ROUSSEAU par Jules CHADEL d’après Houdon. BARBEDIENNE fondeur.

Le buste repose sur un piédouche qui, lui-même, repose sur socle en marbre noir.

H. 20 cm ; l.8 cm ; P. 7, 5 cm

Inscription sur la plaque au niveau du socle : Réunion des fabricants de bronzes de Paris composition esquisse de Chadel Jules ; au dos, au centre cachet, circulaire avec tête de profil gravé :Reproduction mécanique COLLAS ; signé au-dessus : F.BARBEDIENNE. Fondeur.