Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #vie associative

Dedans/dehors : sculpture à fondre

5 Juillet 2013, 22:26pm

Publié par AMA

A l'occasion de deux sorties "dedans/dehors", l'AM'A proposait à ses adhérents de redécouvir un sculpteur/ciseleur dont, bien souvent, ils ne connaissaient que le nom, mais aussi le métier de fondeur d'art.
 
Le matin, nous visitions les ateliers de l'entreprise "Fusionssitués à Charbonnières-les-Vieilles. Cette société collabore avec des artistes du monde entier, célèbres ou moins connus. Les ouvriers d'art ont tous eu à coeur de mieux nous faire comprendre les différentes étapes amenant à la réalisation d'une sculpture en bronze ou en fonte d'aluminium, selon la technique de la cire-perdue.
 
fusions1Tout commence dans l'atelier de moulage. L'artiste fournit une oeuvre en terre cuite ou dans tout autre matériaux de son goût, plâtre, bois, papier...voire chocolat. Après préparation, les ouvriers vont réalisés plusieurs moules en élastomère afin d'avoir les images "en négatif" de chacune des parties de la sculpture originale.
 
Ces moules, qui peuvent être réutilisés une douzaine de fois, sont ensuite enduits de deux couches de cires colorées. Après démoulages et assemblage des cires, la sculpture se retrouve de nouveau "en positif", c'est le modèle.

hippo 

 

Autrefois en chocolat et désormais en cire, cet hippopotame de Patrick Roger sera bientôt en bronze.

 
Les cires qui ont été dotées d'un noyau (ou contre moule afin que la sculpture finale soit creuse) passent ensuite à l'atelier de fonte. Elles sont placées dans des cylindres que l'on remplit d'un mélange réfractaire. L'ensemble est ensuite introduit, pendant plusieurs jours, dans une étuve où la cire va fondre et s'écouler par les évents prévus à cet effet, laissant une empreinte "en creux". Vient alors l'étape de la coulée du bronze.

fusions6

 

 

Les adhérents de l'AM'A particulièrement attentifs aux explications d'Olivier

 
dd_fusions_patine_01.JPGLa sculpture est ensuite dégagée de sa gangue pour rejoindre l'atelier des ciseleurs et, enfin, celui des patineurs qui lui donneront son aspect définitif, selon les consignes de l'artiste, par apposition, à chaud, de sels métaliques.
 
***
 
 
morelL'après-midi, Yoan Groslambert nous a fait découvrir Léonard Morel-Ladeuil.
 Né à Clermont-Ferrand, son portrait peint par Louis Devedeux trône, en compagnie de celui de sa femme, au MARQ et quelques-unes de ses œuvres sont présentées dans des vitrines du musée ; il a fait une belle carrière de sculpteur et sera bientôt l'objet d'une exposition à Londres.
 
 
Un très grand merci à Olivier, au personnel et à la direction de l'entreprise Fusions ainsi qu'à Yohann GROSLAMBERT et à la conservation du MARQ.

Voir les commentaires

Couvents et artistes à Clermont-Ferrand au XVIIe et au XVIIIe siècle

23 Janvier 2013, 16:48pm

Publié par AMA

Les communautés religieuses ont toujours été, auprès des artistes, des commanditaires particulièrement éclairés et exigeants. Evoquons, à travers l'exemple de Clermont-Ferrand, les décors qui ornaient leurs maisons ou leurs églises et voyons que malgré les siècles écoulés, l'histoire de l'art nous réserve encore quelques surprises.

 

en partenariat avec le SUC, l'AM'A invite pour cette conférence Catherine BRIAL-CARTON , le 29 janvier 2013 à 20h30 à l'UFR Lettres et Sciences Humaines, bd Gergovia.

 

conf-couvent.jpg

 

 


Prochainement

 

5 février 2013 : Sculpture et espace : de Rodin à l'art contemporain

 

12 février 2013 : La Chine, des origines au premier empereur

 

voir toutes les conférences de la saison 2012-2013

Voir les commentaires

20 ans

28 Mai 2011, 21:12pm

Publié par AMA

L'AM'A fêtait samedi ses 20 ans dans les trois musées de Clermont-Ferrand.

 

28052011080.jpgLes Ateliers des enfants avaient investi l'espace d'exposition temporaire tandis que la conservation du Musée d'Art Roger-Quilliot avait installé parmis les expositions permanente l'ensemble des acquisitions faîtes par l'AM'A depuis 1992. 28052011079.jpg L'occasion était exceptionnelle de découvrir ces dessins et aquarelles de Victor Fontfreyde, Louis Devdeeux, J.Dunant ou Gustave Doré qui ne sortent habituellement pas des réserves en raison de leur fragilité.

 

L'occasion était également donné aux visiteurs de retrouver certaines des activités de l'AM'A, chevalets ou calligraphie.

 

Enfin, quatre jeunes musiciennes ont donné trois petits concerts afin de donner un apperçu de leurs talents en exécutant des pièces courtes et variées.

 

28052011097.jpg

 

 


Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>